tecnologia-agricultura-dron

La technologie appliquée aux champs

L’agriculture est l’un des plus anciens secteurs productifs du monde. Pendant des siècles, les êtres humains ont cultivé la terre en n’utilisant guère plus que leurs mains.

Mais progressivement, la modernisation a gagné du terrain.

Aujourd’hui, le travail dans les champs n’a plus grand-chose à voir avec les pratiques de nos grands-parents, et ce fort heureusement pour l’ensemble du secteur.

Bien que certaines personnes aient encore des préjugés quant à l’utilisation de la technologie dans l’agriculture, la vérité est que grâce à sa mise en œuvre, l’efficacité des tâches agricoles a énormément augmenté.

Mais la chimie a également joué un grand rôle dans ce processus de technification.

Grâce aux nombreuses données dont nous disposons aujourd’hui, nous pouvons effectuer des traitements plus spécifiques, en laissant de côté l’utilisation d’intrants généraux pour nous orienter vers des produits plus techniques et plus précis.

Dans cet article, nous examinerons de quelle manière la technologie et les produits agrochimiques fonctionnent de concert et profitent aux entreprises agricoles, quelle que soit leur taille.

Les avantages de la technologie pour l’agriculture

L’agriculture est confrontée à des défis de plus en plus nombreux.

Parmi les plus importants, citons l’augmentation de la population à approvisionner, le commerce mondial et les préoccupations croissantes des consommateurs pour la qualité.

Dès lors, il est essentiel de miser sur le développement technologique pour que le secteur puisse répondre à tous ces besoins.

Les avantages que la technologie apporte à l’agriculture sont les suivants:

  • Hausse de la production : la quantité de produits récoltés est plus importante aujourd’hui que lorsque seules des méthodes traditionnelles étaient utilisées. Les terres disponibles sont mieux mises à profit.
  • Durabilité : grâce à la recherche, les produits chimiques sont désormais plus respectueux de l’environnement et de la santé des consommateurs.
  • Moins de ressources : la technologie permet également d’optimiser les ressources, d’où une réduction de la quantité d’eau, d’énergie, d’intrants et de main-d’œuvre nécessaire.
  • Contrôle et informations : l’agriculteur dispose de nombreux outils qui l’aident à connaître l’état de ses cultures, ainsi que tous les détails de sa production. Dès lors, il est en mesure de prendre de meilleures décisions en temps réel.
  • Amélioration des conditions de travail : la technologie a réduit les exigences physiques du travail sur le terrain, grâce à l’automatisation de certaines tâches. Les journées de travail sont désormais plus courtes et les travailleurs bénéficient de plus de mesures de sécurité.

Découvrez ci-dessous quelques-uns des outils technologiques qui, associés à la chimie, peuvent améliorer le rendement des cultures :

Des systèmes d’irrigation intelligents

L’irrigation est l’un des points où les ressources sont les plus gaspillées.

C’est pourquoi l’agriculture de précision cherche à mieux contrôler la distribution de l’eau et des autres intrants pour les appliquer là où ils sont le plus nécessaires, grâce à des capteurs, des contrôleurs d’irrigation et d’autres outils technologiques.

De plus, il est désormais possible de tirer parti des réseaux d’irrigation existants pour fournir des ingrédients supplémentaires grâce à la fertirrigation et à l’utilisation d’engrais solubles.

Des drones pour localiser les carences

Les drones offrent de nombreuses applications dans l’agriculture.

L’une de leurs principales utilisations est la détection des parasites, des maladies, des déficits d’irrigation ou de toute autre carence nutritionnelle. Ainsi, l’agriculteur peut agir en s’appuyant sur des données plus solides.

À partir des images obtenues grâce aux drones, il est en mesure de déterminer les produits nécessaires dans chaque cas :

  • Biopesticides
  • Biostimulants
  • Fertilisants
  • Correcteurs de carences sur mesure

Des solutions post-récolte nouvelle génération

Une autre avancée notable dans le domaine des produits agrochimiques porte sur l’amélioration de la conservation des produits agricoles grâce à l’utilisation de conservateurs, de plastiques, de cires et d’emballages de plus en plus durables.

Le dioxyde de soufre est ainsi utilisé pour garder les céréales fraîches et consommables plus longtemps, tandis que le benzoate de sodium permet d’obtenir des délais plus longs entre le moment où un produit quitte les champs et celui où il est consommé.

Ces améliorations ont un impact direct sur l’augmentation de la rentabilité pour l’agriculteur et sur la réduction du gaspillage alimentaire tout au long de la chaîne de distribution jusqu’à l’utilisateur final.

Enfin, d’autres solutions technologiques remarquables, telles que les machines et outils de dernière génération, les serres automatisées ou l’analyse des feuilles et des sols, ont représenté un immense progrès dans le secteur agricole.

Des solutions chimiques pour la technification des champs

Les agriculteurs disposent de nombreux outils de modernisation, mais sans l’aide des produits chimiques, nombre d’entre eux n’auraient aucune utilité.

En effet, la plupart des solutions technologiques visent à collecter des informations pour détecter les carences.

Or pour appliquer les solutions, il est presque toujours nécessaire de recourir à la chimie.

C’est ainsi qu’une carte multispectrale nous indiquera si une zone de culture spécifique a besoin de nutriments supplémentaires. Mais cette information ne sert à rien si, par la suite, l’engrais appliqué n’est pas approprié et/ou s’il n’est pas correctement absorbé par la plante.

De la même manière, la technologie chimique a également permis d’innover en matière d’emballage alimentaire, en obtenant une meilleure conservation avec des matériaux moins contaminants.

1.- Des tensioactifs pour augmenter l’efficacité des intrants.

Les tensioactifs sont utilisés en agriculture pour leurs propriétés humectantes, dispersantes ou émulsifiantes. Ils aident à réduire la quantité d’engrais et de produits phytosanitaires utilisés. Si vous voulez en savoir plus, consultez notre article sur les tensioactifs dans l’agriculture.

2.- Les inhibiteurs de nitrification et d’uréase pour réduire la perte d’azote

Un inhibiteur est un composé ajouté à un engrais azoté pour réduire les pertes lors de l’application sur la culture.

Il existe deux principaux types d’inhibiteurs qui sont ajoutés aux engrais azotés :

  • Les inhibiteurs d’uréase (IU): qui inhibent l’hydrolyse de l’urée par action sur l’enzyme uréase. 
  • Les inhibiteurs de nitrification (IN): qui inhibent l’oxydation biologique de l’ammonium en nitrate comme le DCD (dicyandiamide), ou le DMPP (diméthyl-pyrazole phosphate.)

3.- Les biostimulants pour augmenter l’efficacité des cultures

Une fois que la plante dispose de tous les éléments nutritifs nécessaires à son développement, elle doit être en situation de croissance active pour pouvoir les utiliser. Cette phase est atteinte grâce à des biostimulants qui réduisent l’arrêt de croissance induit par le stress environnemental et biologique. Lisez l’article sur notre blog pour en savoir plus sur l’importance des biostimulants dans l’agriculture moderne.

4.- Des chélates liquides pour augmenter l’absorption des micronutriments

Les chélates liquides améliorent la stabilité des métaux fournis et leur absorption par la plante. Les nutriments apportés sont dès lors plus efficaces. Ils servent également à s’assurer que ce qui est fourni est assimilé par la plante et ne restera pas immobilisé dans le sol.
Notre gamme BD Micro est composée de chélates de métaux liquides d’EDTA et de DTPA. Il s’agit de métaux intégralement chélatés à partir de matières premières de première qualité, ce qui permet d’obtenir un produit très stable et non polluant.

5.- Des biopesticides pour une lutte antiparasitaire plus durable

La lutte contre les parasites est essentielle pour garantir la productivité des cultures. Les produits de biocontrôle, plus respectueux de la nature et de la santé des consommateurs, sont une nouvelle tendance.

Chez Barcelonesa, nous fournissons aux fabricants de biopesticides les matières actives et les coformulants nécessaires pour obtenir des produits plus respectueux de l’environnement.

Obtenez des intrants agrochimiques plus perfectionnés grâce à Barcelonesa

Il est assurément nécessaire de combiner la technologie et les produits agrochimiques pour rendre l’agriculture plus rentable et plus durable.

Chez Grup Barcelonesa, nous nous joignons à ce changement, en travaillant constamment à la recherche de nouveaux produits qui facilitent la modernisation sur le terrain.

Notre objectif est de permettre aux fabricants de produits agrochimiques d’avoir accès à des solutions de plus en plus avancées qui augmentent l’efficacité des cultures et les protègent contre les parasites.

Si vous souhaitez de plus amples informations sur ce sujet, contactez notre service commercial en cliquant sur le bouton « Plus d’informations » ci-dessous.

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

¿Buscas algún producto concreto?

¡Podemos ayudarte a encontrarlo!

Carme Garcia

Carme Garcia

+

Responsable Sector de Actividad